Popup
Popup

Menu

Widget
Contenu

Les Énigmes

Widget
Contenu

Les Tavernes

Widget
Contenu

TOE - Rico

Widget
Contenu

TOE - Top X-Vision

Fermer
 

Header
Header
Login
Login

Oublié ?
Popup
Popup

Balises

Balise Popup
Balise Popup
Encadré
Citation Caché:  Caché
Grand Petit Important
Italique xExposant xIndice
Surligné Souligné Barré
Police fixe Espace insecable Enigme du mois
T.I.E. T.O.E. Mini tournoi
Fermer
Popup
Popup

Smileys

Smileys Popup
Smileys Popup
[:)] [;)] [:(] [:o] [8O] [:?] [:D] [8)] [:x]
[:!:] [:?:] [:lol:] [:lol2:] [:lol3:] [:mdr:] [:ptdr:] [:aime:] [:aime2:]
[:wink:] [:smile:] [:smile2:] [:smile3:] [:pong:] [:cool:] [:mefi2:] [:eton:] [:eton2:]
[:eton3:] [:eton4:] [:eton5:] [:eton6:] [:eton7:] [:ftg:] [:zzz2:] [:des:] [:hlp:]
[:fou:] [:fou2:] [:fou3:] [:red:] [:red2:] [:fache:] [:fache2:] [:furib:] [:rale:]
[:ange:] [:mefi:] [:plr2:] [:bravo3:] [:bravo4:] [:clown:] [:fete2:]
[:bravo:] [:bravo2:] [:mrt:] [:zzz:]
[:fete:] [:idee:] [:coucou:] [:plr:] [:mrt2:] [:vio:] [:feu3:]
[:feu:] [:alter:] [:feu2:] [:boire:]
Fermer
Popup
Popup

Couleur du texte

Color Picker
Color Picker
Fermer
Page
Page
Widget
Contenu

Les Énigmes

Widget
Contenu

Les Tavernes

Menu Haut
Menu Haut
Mode d'emploi Imprimer
Message
Message

Merci de confirmer votre choix !

Enigme
Enigme

N° 753 - La pierre de Montvallon

par Rico

Précédente Guilde interdite Suivante
Les aventures de Kori ( Auteur: Rico et Modérateur: berek )
Il existe une série télévisée underground qui ne circule que par des réseaux de connaissances : les aventures de Kori. Entre l'aventurier intrépide et le savant au grand coeur, il y a peu de chance que vous puissiez voir un jour la diffusion de ses exploits. Heureusement, nous sommes là et nous avons pu convaincre l'équipe de production, au vu de l'ambition énigmesque du site qui recoupe la trame de la série, de nous laisser vous diffuser quelques extraits de cette saga. Voici les moments clefs - relater tout l'épisode serait trop long et contraire au mouvement underground - des X épisodes la première saison. Parviendrez-vous à vous montrer digne de Kori ?
« - Merci d'être venu, Kori. Vous êtes là, comme toujours !

- Voyons, Rose, vous savez à quel point j'aimais et j'admirais votre oncle ! C'est lui, à travers ses cours de sémiologie, qui m'a éveillé à toutes ces merveilleuses civilisations. Je lui dois tout ! »

Un silence un peu gêné s'installa entre les deux interlocuteurs. Kori, qui avait déjà découvert tant de trésors archéologiques, qui avait déchiffré tant d’énigmes et déjoué tant de fois les pièges de l’infâme Kereb, Kori était comme toujours totalement désemparé devant la sublime Rose de Montvallon, nièce du célèbre Horace de Montvallon, qui venait de s’éteindre paisiblement dans sa demeure, après avoir consacré ses 92 ans à la recherche linguistique.

Très digne (et superbe, pensa Kori) dans sa robe noire qui faisait admirablement ressortir son teint diaphane, Rose sourit.

« - Il vous aimait aussi, Kori ! Il ne cessait de vanter votre « fulgurance », comme il disait. Il n’avait de cesse de me répéter qu’il n’avait jamais rencontré d’étudiant ayant une soif de connaissance aussi inextinguible que la vôtre. Et il me disait encore avant de mourir que je pourrais me retourner vers vous, s’il m’arrivait de m’interroger sur quoi que ce soit.

- Vous me flattez, Rose. Jamais je n’arriverai à la cheville de votre oncle, et vous le savez. »

Le silence, toujours aussi pesant, revint prendre possession du salon où Rose avait fait servir le thé, ce salon dans lequel trônaient des centaines de souvenirs des nombreux voyages au cours desquels Horace avait tellement fait avancer la recherche linguistique. Loin de se cantonner aux langues anciennes, disparues, le scientifique avait ainsi parcouru le monde entier, s’intégrant aussi bien dans les communautés nordiques de Laponie que dans les lointaines peuplades du Sri Lanka ou d’Afrique sub-saharienne. Il avait même été l’un des premiers à pénétrer au cœur de l’empire soviétique, gagnant la confiance des autochtones en ayant appris leur langue en moins de 3 mois.

Kori n’osait regarder Rose en face, de peur qu’elle ne sentît son trouble, et se leva, promenant un regard sur tous les trésors amoncelés par Horace.

« - Que comptez-vous faire, maintenant, Rose ? »

Kori s’était approché d’un vaisselier ancien, contenant, comme il s’y attendait connaissant son vieil ami, un mélange hétéroclite d’assiettes et de vaisselle du monde entier, sans plus de souci esthétique que de logique.

« - Oh, il va me falloir vendre le domaine, j’en ai peur ! », soupira Rose.

« - Je comprends. La présence de votre oncle en ces murs vous est bien trop pesante, n’est-ce pas ? »

Kori caressait, d’un doigt connaisseur, la collection d’armes asiatiques rapportées de ce qui resterait à tout jamais le dernier voyage d’Horace.

« - Ce n’est pas ça, Kori ; mais l’entretien de cette maison coûte une fortune. Et je viens de m’entretenir avec le notaire de mon oncle, l’héritage ne me permettra pas de faire face à toutes les dépenses.

- Comment cela, Rose ? » s’étonna Kori en se retournant vers la jeune femme. « Les écrits de Horace sont traduits en 70 langues et toutes les universités du monde se les arrachent. Je pensais qu’il aurait amassé une petite fortune, sans compter la valeur de toutes ces pièces qu’il a rapportées de ces nombreux voyages ! Je connais plus d’un musée qui en donnerait un bon prix.

- Ca ne suffirait pas, Kori, voyons, vous le savez très bien. » Un sourire triste s’alluma sur le ravissant visage de Rose, ce qui força Kori à se retourner une nouvelle fois dans la contemplation des collections d’Horace. « Quant à ce que vous appelez sa « fortune », Maître Leclos m’a donné une petite idée de son montant, je crois que vous idéalisez un peu la production de mon oncle… ainsi que l’intérêt du monde d’aujourd’hui pour tout ce qui concerne les sciences humaines, hélas !

- Cela est tout de même surprenant, Rose… Tiens, qu’est-ce que c’est que ça ? Je ne l’ai jamais vu jusqu’à présent… »

Kori s’approcha d’une espèce de dalle de marbre, couverte d’inscriptions.

753

« - Oh, ça… Mon oncle me l’a offerte il y a une semaine de ça, en me disant d’en prendre bien soin. Il l’appelait sa « pierre de Rosette ». J’ai eu beau lui dire que j’avais horreur qu’il m’appelle comme ça, ça le faisait rire… Eh oui, s’il y a une langue qu’il a toujours eu du mal à maîtriser, c’était bien l’humour… »

Kori n’écoutait plus Rose. Il se mit à murmurer… « Mmmhh… ça, c’est un langage indien, c’est sûr… Voyons… On dirait….

- Dites-moi, Rose, le dernier voyage de votre oncle était bien en Inde, n’est-ce pas ?

- Oui, oui, c’est bien cela. Il a passé 6 mois dans l’Assam, au nord de l’Inde et 6 mois plus à l’est, dans l’Orissa, à ce qu’il me semble.

- Bien sûr, dans l’Orissa, oui !

- Ah, et il était également allé quelques mois au Sri Lanka. Vous le connaissez, il disait toujours que « puisqu’il était à côté… »

- Bien sûr ! On a là du cingalais ! Bizarre…. Sauf le respect que je dois à votre oncle, ça ne veut rien dire, tout cela…

- Non, bien sûr. Je crois qu’il a juste voulu immortaliser les langues qu’il préférait. Tout simplement. D’ailleurs, il m’a dit en me donnant la pierre, avec un clin d’œil : « Tiens, ma Rosette, c’est ce que j’ai de plus beau, et de plus précieux ».

L’étincelle de l’archéologue s’était allumée en Kori. Il en oubliait presque la présence de Rose, pourtant si troublante auparavant, qui s’était approchée, et regardait rêveusement la pierre.

« - Je suis un peu rouillé, Rose. Vous possédez bien un exemplaire de l’encyclopédie des langues de votre père ?

- Oui, bien sûr, Kori. Je vous le cherche. »

Rose abandonna Kori à ses pensées et revint au bout de quelques minutes.

« - Et que peut bien signifier cette espèce de serpent, là, à gauche ? » grommelait Kori, perdu dans ses réflexions.

« - Tenez, Kori, voici la toute dernière version, qui va bientôt être publiée. Horace ne verra jamais cela, malheureusement.

- Ah merci, Rose. Voyons, c’est bien de l’assamais, oui… Là, évidemment, de l’oriya… Mmmmh… Là, c’est manifestement une langue cyrillique, voyons… Ok, donc, si je résume… Mais oui…. Ca a l’air de coller…. Là, du cingalais, oui…. Et voilà à quoi sert le serpentin ! »

Kori se retourna vers Rose, osant enfin la regarder dans les yeux.

« - Rose, auriez-vous une pelle ? Il n’est pas impossible que vous puissiez garder cette demeure, finalement…

- Une pelle ? Mais bien sûr, Kori. Mais où voulez-vous creuser ?

- En quatre mots collés, Rose, mon instinct, et votre oncle, me disent qu’il faut creuser…………….
Le 26/12/11 : Il y a manifestement un code, avec toutes ces langues étrangères.
Vous devez vous connecter pour répondre.
  1. Berek (23/11/10)
  2. Rico (23/11/10)
  3. Eipo (08/12/10)
  4. Dan57 (06/01/11)
  5. Scrablor (28/01/11)
  6. Mael (15/05/11)
  7. 13or (20/06/11)
  8. Alto (07/09/11)
  9. Fafa42 (04/05/12)
  10. Matmat (23/09/12)

Widget
Contenu

TOE - Rico

Widget
Contenu

TOE - Top X-Vision